Comment les nouvelles technologies contribuent à l’éducation patient et à la prévention bucco-dentaire

La prévention et l’éducation des patients à une bonne hygiène et à un bon suivi de leur santé bucco-dentaire est l’une de vos missions fondamentales. Si elle est parfois considérée comme chronophage, fastidieuse et peu rémunératrice (puisque non remboursée par la Sécurité sociale), elle peut être facilitée et optimisée grâce aux outils numériques, à chaque étape du parcours patient. Découvrez comment, dans cet article.

95% des patients estiment qu’ils obtiennent de meilleurs soins lorsque leur chirurgien-dentiste utilise des solutions technologiques avancées*. D’ailleurs, les deux tiers d’entre eux sont prêts à changer de cabinet pour s’orienter vers un praticien équipé d’outils numériques dernier cri. Et, sur 100 patients qui n’ont pas consulté de dentiste ces deux dernières années, 40 admettent que l’équipement en outils numériques de pointe est un argument qui pourrait les convaincre de franchir la porte d’un cabinet dentaire.

Ces chiffres éloquents montrent bien à quel point les patients sont influencés par les outils numériques, et ont confiance en ces dispositifs, qui rendent les soignants plus accessibles, les diagnostics et les plans de traitement plus compréhensibles.

 

Le numérique facilite l’accès aux soins bucco-dentaires

Les premiers outils numériques qui facilitent prévention et l’accès aux soins, ce sont les logiciels de prise de rendez-vous. En plus de soulager les assistantes dentaires d’une grande partie de cette tâche chronophage, ces plateformes telles que Doctolib permettent de simplifier l’accès au cabinet pour le patient qui peut trouver gratuitement, 24h/24 et 7j/7, un créneau de consultation près de chez lui.

En outre, les options de rappel permettent de limiter les lapins : différentes sources affirment que la prise de rendez-vous en ligne permet de réduire le nombre de rendez-vous manqués de 30 à 75%.

 

Les applications numériques encouragent au suivi bucco-dentaire

À ces outils qui facilitent l’accès au soin (et la gestion du cabinet) s’ajoutent un nombre croissant d’applications ou d’objets connectés qui optimisent l’hygiène bucco-dentaire et transmettent des messages de prévention efficaces et ciblés. Outre les applications qui encouragent les enfants à se brosser les dents quotidiennement et convenablement, citons les brosses à dents électriques haut de gamme, dotées d’un chronomètre et, via une application sur smartphone, d’un indicateur de qualité du brossage (trop court ou non, trop appuyé ou non).

Le développement, dans les années à venir, des applications de consultation à distance et d’autodiagnostic va continuer à améliorer l’accès aux soins et la sensibilisation des patients à leur santé bucco-dentaire.

 

Les vertus pédagogiques des nouvelles technologies en salle de soins

Des caméras intra-orales aux logiciels d’empreintes 3D, les outils numériques révolutionnent globalement la prise en charge des patients : ils améliorent leur expérience et optimisent la réalisation de certains soins curatifs, tels que les couronnes ou les inlay-onlay.  

 

Si les radios panoramiques permettent depuis des années déjà de rassurer le patient en lui montrant ce qui se passe concrètement dans sa bouche, ce support visuel en noir et blanc est, pour le profane, essentiellement constitué de zones d’ombres difficiles à interpréter. Et les explications du chirurgien-dentiste peuvent paraître floues ou subjectives.

Cette lecture des radios panoramiques, moment clé de la consultation et de l’expérience du patient, est désormais largement facilitée par les outils numériques les plus en pointe. L’intelligence artificielle d’Allisone, par exemple, détecte les lésions carieuses et périapicales et les met en évidence grâce à un code-couleur. Le logiciel facilite le repérage des problématiques et des particularités dentaires pour le praticien. Cela ne facilite pas seulement son analyse et son diagnostic, mais également son travail de pédagogie au fauteuil. Grâce à cette vision claire de l’état de sa bouche sur une interface digitale familière (l’écran), le patient est rassuré et, surtout, informé de manière complète et adaptée.

 

La communication post-consultation pour fidéliser les patients

Grâce aux nouvelles technologies, l’influence du dentiste ne se cantonne plus seulement au moment de la consultation en cabinet. L’envoi d’e-mails récapitulant le diagnostic et le plan de traitement présente plusieurs avantages : il permet de consolider la relation praticien-patient, de fidéliser celui-ci et favorise ainsi un bon suivi bucco-dentaire à court, moyen et long termes.

Bien sûr, ce type d’action est chronophage : praticiens et assistantes disposent rarement, entre deux consultations ou à la fin de la journée, du temps nécessaire pour envoyer ce type de messages. C’est là que les technologies les plus en pointe interviennent : le logiciel en SaaS d’Allisone (accessible à tout moment depuis n’importe quel terminal connecté à Internet) permet d'automatiser cette tâche aussi cruciale que chronophage. Il vous suffit de valider (après modification si vous le souhaitez) le plan de traitement proposé par l’IA d’Allisone : notre solution se charge de communiquer à votre patient tous les éléments dont il a besoin pour prendre la décision de suivre vos indications, transmettre une demande de prise en charge à sa mutuelle et planifier avec vous ses prochains rendez-vous. Pour en savoir davantage sur notre intelligence artificielle et la manière dont elle peut booster vos performances au quotidien, demandez une démo sur allisone.ai

Globalement, et même si cela peut paraître paradoxal aux yeux des praticiens les plus réfractaires aux outils numériques, les nouvelles technologies rendent ainsi la pratique dentaire plus humaine. Et les patients plus enclins à se préoccuper de leur santé bucco-dentaire.

 

*Source : étude Digital Dentistry Difference de 2020