Inscrivez-vous à notre newsletter

Nos meilleures actualités, une fois par mois. Garanties sans spam et pleines de bons conseils!

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
October 25, 2022

Trois outils pour optimiser l’image de votre cabinet grâce au numérique

Que votre salle d’attente ne désemplisse pas ou que vous débutiez votre activité et ayez besoin de développer votre patientèle, la présence de votre cabinet sur Internet paraît aujourd’hui incontournable. De Google My Business aux réseaux sociaux en passant par Doctolib, découvrez les bonnes pratiques pour gérer facilement ces outils digitaux et en tirer le meilleur parti. 

Si vous êtes particulièrement adepte des nouvelles technologies, vous avez peut-être déjà créé le site web permettant de présenter votre cabinet. Dans un monde ultra-connecté où les patients sont de plus en plus nombreux à passer par Internet pour trouver un professionnel de santé, c’est une démarche intéressante. Mais chronophage et insuffisante.   En effet, pour être correctement référencé, valoriser votre expertise et ainsi attirer une nouvelle patientèle, vous devrez passer par d’autres outils qui vous assureront une excellente visibilité. 

Google My Business, la fiche indispensable qui conditionne votre e-réputation 

Le premier d’entre eux, c’est la fiche Google My Business. Cet encart qui apparaît en haut à droite de la première page du moteur de recherche permet d’indiquer les informations pratiques et d’être référencé au niveau local : elle indique adresse postale, coordonnées téléphoniques et, le cas échéant, un lien vers le site Internet de votre cabinet. 

Créer votre fiche Google My Business est simple et rapide, mais une fois cette étape franchie, veillez à ne pas l’oublier. Car c’est aussi via cet outil que vos patients pourront déposer leur avis. Selon une étude OpinionWay publiée en avril 2022, près de 6 personnes sur 10 déclarent consulter, au moins ponctuellement, les avis publiés sur Internet. Et les dentistes sont, après les médecins spécialistes, les professionnels de santé qui sont les plus “scrutées” par les patients. 

Les avis Google ont donc un impact important sur la première impression que se fera un nouveau patient de votre pratique. Heureusement, les personnes sondées affirment que leur objectif, lors du dépôt d’un avis est le plus souvent (46% des cas) de partager une expérience positive (contre 29% pour faire part d’une insatisfaction). Cependant, un avis négatif peut avoir un impact important sur l’impression générale, a fortiori si le nombre global d’avis déposé est faible. 

Pour se protéger des avis négatifs de patients mécontents et ainsi protéger votre e-réputation, deux conseils : 

  • incitez vos patients à déposer un avis sur votre fiche Google My Business. De vive voix, par SMS ou par e-mail, vous pouvez solliciter vos patients pour les interroger sur leur sentiment post-consultation. 
  • répondez aux commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs, que vos patients ont pris le temps de poster, toujours de manière respectueuse et constructive. Une manière de montrer à vos patients que vous êtes à la fois réactif, abordable et disponible. 

Si vous êtes victime de diffamation, d’injure ou de dénigrement d’un ou plusieurs patients, commencez par signaler le commentaire en question aux équipes de Google qui vérifieront l’état d’une publication et décideront (ou non) de la retirer de votre profil. Si vous parvenez à l’identifier, vous pouvez également contacter le patient en question afin de comprendre les causes de son mécontentement et, dans le meilleur des cas, obtenir de lui qu’il retire son commentaire nuisible à votre e-réputation. 

Si vous ne parvenez pas à obtenir la suppression du commentaire par l’une ou l’autre de ces voies, vous avez alors la possibilité de saisir la justice. Notez toutefois que cette démarche peut s’avérer coûteuse et qu’elle n’est pas toujours payante, la justice ne donnant pas toujours raison au professionnel de santé qui se sent lésé ou attaqué. 

D’une manière générale, la gestion de ces avis peut apparaître chronophage mais elle est nécessaire pour favoriser le développement de votre patientèle et surtout pour ménager votre e-réputation. 

Doctolib, la plateforme incontournable pour optimiser votre activité

Plus de 320 000 professionnels de santé et 14 000 chirurgiens-dentistes et assistantes dentaires utilisent Doctolib en France. En quelques années, le géant de la prise de rendez-vous en ligne s’est imposé et il semble désormais difficile de faire sans. À la clé : un gain de temps significatif. Doctolib affirme ainsi que ses utilisateurs reçoivent, en moyenne, 50% d’appels en moins, gagnent une heure chaque jour grâce au logiciel et peuvent ainsi augmenter de 20% le temps consacré aux actes (ou autre activité de leur choix !). 

Au-delà de la prise de rendez-vous en ligne qui facilite la vie des patients et réduit la charge de travail de votre secrétaire ou assistant.e dentaire, Doctolib (et les autres plateformes de prise de rendez-vous) propose une fonctionnalité fondamentale pour tout professionnel de santé : le rappel de rendez-vous. L’envoi, 24 à 48 heures avant celui-ci, d’un SMS ou d’un email aux patients permet en effet de réduire considérablement les “lapins” qui, selon une étude, font perdre jusqu’à 40 minutes de consultation chaque jour : l’outil de rappel permettrait, selon Doctolib, de réduire ces rendez-vous non-honorés de 30%

Pour optimiser votre présence sur Doctolib, prenez le temps de remplir consciencieusement votre fiche professionnelle, en indiquant vos spécialités (expertises et actes) et l’espace de présentation. Doctolib permet en effet de poster des photos de votre cabinet, voire de votre équipe. Un petit plus qui montre à vos (futurs) patients que vous vous souciez de leur santé mais également de leur accueil et de leur confort, en somme, de leur bien-être. 

Instagram, Facebook, TikTok, quel réseau social choisir quand on est dentiste ? 

Que vous soyez utilisateur ou non des réseaux sociaux, les investir pour votre activité professionnelle peut vous sembler chronophage et/ou inutile. Pourtant, ce sont des outils intéressants pour tout professionnel de santé qui a à cœur d’instaurer un climat de confiance avec ses patients et qui souhaite améliorer son référencement sur Internet. 

Facebook semble être le média social le plus approprié : créer votre page peut vous permettre de présenter votre cabinet, votre équipe et votre expertise. Et, pourquoi pas, de partager avec vos patients des conseils et des informations qui contribueront à leur éducation à la santé bucco-dentaire. Si vous (ou votre assistant.e) êtes à l’aise avec le maniement des outils digitaux, c’est une manière simple et efficace de contribuer à la prévention.

Si vous avez à cœur de transmettre votre passion et êtes particulièrement engagé dans la diffusion d’informations de prévention, à l’instar de quelques-uns des dentistes influenceurs dont nous vous parlions dans cet article, vous pouvez également investir Instagram et y diffuser des photos accompagnées de textes, mais aussi de courtes vidéos. 

Idéalement, une fois votre page créée, tâchez de l’actualiser de manière régulière (une fois par mois suffit amplement) en veillant surtout à ce que les informations telles que les coordonnées, horaires et jours de consultation soient toujours à jour. 

Vous ne savez pas quel type d’informations partager ? L’acquisition de matériel innovant qui, à l’instar du logiciel Allisone, contribue à la qualité des soins, favorise le confort de vos patients et la compréhension de leurs besoins de traitement, est une excellente raison de communiquer sur vos réseaux sociaux.

Car même si votre expertise et votre professionnalisme ne reposent pas sur votre capacité à vous démarquer grâce aux nouvelles technologies, montrer que vous vivez avec votre temps est assurément un gage de réassurance pour votre patientèle. 

Recevez les dernières mises à jour de Allisone dans votre boîte mail.

Nos meilleures actualités, une fois par mois.
Garanties sans spam et pleines de bons conseils !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pas encore utilisateur d’Allisone ?

Découvrez ce que Allisone peut faire pour vous

DÉCOUVRIR ALLISONE
``