Inscrivez-vous à notre newsletter

Nos meilleures actualités, une fois par mois. Garanties sans spam et pleines de bons conseils!

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
September 13, 2022

Conseils et démarches pour s’installer en tant que nouveau dentiste

Après quelques mois ou quelques années de remplacements, la plupart des chirurgiens-dentistes sont tentés par l’idée de créer leur cabinet. Une perspective très enthousiasmante qui nécessite une phase de réflexion et d’anticipation. L’installation en libéral d’un chirurgien-dentiste, qu’il s’agisse d’une création en solo ou en association, ou encore d’une reprise, implique un investissement de temps et d’argent. Découvrez nos conseils pour optimiser vos efforts et ainsi vos chances de succès ! 

 

Avant de vous lancer, commencez par définir précisément votre projet : souhaitez-vous orienter votre cabinet vers la parodontologie, l’implantologie, l’orthodontie ou l’endodontie ? Préférez-vous être omnipraticien ou totalement spécialisé ? Avez-vous envie de vous associer avec un confrère ou préférez-vous travailler seul ? L’idée est-elle de créer un cabinet, d’en racheter un ou de vous associer ? Les réponses à ces questions-clés sont déterminantes pour les années à venir et sont bien entendu liées à vos aspirations professionnelles profondes.

 

Les formalités administratives pour créer un cabinet dentaire

Quelle que soit la nature exacte de votre projet, l’installation d’un cabinet dentaire débute par quelques formalités administratives, à commencer par celles-ci :

- inscription auprès du Conseil départemental de l’Ordre des chirurgiens-dentistes de votre lieu d’exercice ;

- déclaration et enregistrement de votre activité libérale auprès de l’Assurance Maladie ;

- adhésion à la Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

 

Il vous faudra également trouver un comptable de confiance, un banquier prêt à vous suivre dans cette aventure, et éventuellement un avocat qui saura vous donner les conseils juridiques vous permettant de débuter aussi sereinement que possible votre activité. Ne lésinez pas sur les efforts déployés pour trouver des partenaires de confiance sur ces aspects financiers, comptables et juridiques.

 

Les éléments déterminants pour bien démarrer votre activité 

Que vous créiez votre cabinet ou repreniez la patientèle d’un confrère récemment retraité, vous devrez bâtir votre réputation. Celle-ci tient bien sûr à la qualité de votre cabinet, en termes d’architecture, d’ergonomie et d’hygiène. Mais aussi, et peut-être surtout, à votre attitude face à vos patients : la ponctualité, l’attention que vous leur portez, votre comportement, votre apparence et vos capacités d’empathie sont déterminantes. Celles de votre assistante-dentaire le sont tout autant. Il est donc fondamental de recruter la bonne personne pour vous épauler au quotidien.  

 

Qualité des soins et du matériel

La qualité des soins que vous prodiguez est bien entendu tout aussi fondamentale. Si vos compétences sont bien sûr déterminantes, il est essentiel de les exprimer grâce à un matériel de qualité. Votre équipement de base (fauteuil, luminaires, instruments) doit être d’une qualité irréprochable : choisissez donc avec soin votre partenaire équipementier. Si vous lui êtes fidèle, il vous fera le plus souvent profiter de tarifs intéressants. De la même manière, ne lésinez pas sur la qualité de votre matériel de radiographie. Parmi les points d’attention des nouveaux cabinets de chirurgiens-dentistes : les nouvelles technologies. Les outils d’intelligence artificielle, tels que les logiciels d’aide à l’analyse des radiographies et ceux qui facilitent la prise de rendez-vous, la définition des traitements et la transcription des comptes-rendus sont autant de soutiens à votre activité, à votre confort quotidien et à celui de vos patients. Si vous êtes parfaitement équipé, vous gagnerez un temps précieux dans la gestion de vos tâches administratives, dans la définition de vos traitements et optimiserez naturellement la qualité de vos soins en consacrant davantage de temps à vos patients. Car, vous le savez, c’est en développant avec eux une relation de confiance que vous gagnerez leur adhésion au traitement et leur fidélité.

 

Faites-vous aider pour bien démarrer

S’installer seul ou en association nécessite un investissement et une détermination importants. Et si le cursus de formation des chirurgiens-dentistes ne vous a sans doute guère aidé pour cette création ou cette reprise de cabinet, vous pouvez compter sur le soutien de sociétés de conseil et de formation qui vous aideront à assurer la pérennité de votre cabinet, à le développer et, finalement, à vous permettre d’atteindre vos objectifs. Parmi ceux-ci, la Binhas Global Dental School, partenaire d’Allisone et fondée par le chirurgien-dentiste Edmond Binhas, propose notamment des formations d’aide à l’organisation pour les dentistes libéraux. Savoir s’entourer et se nourrir de l’expérience de professionnels aguerris est un atout majeur pour optimiser ses chances de succès professionnels et de sérénité personnelle pour un chirurgien-dentiste !

Recevez les dernières mises à jour de Allisone dans votre boîte mail.

Nos meilleures actualités, une fois par mois.
Garanties sans spam et pleines de bons conseils !

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pas encore utilisateur d’Allisone ?

Découvrez ce que Allisone peut faire pour vous

DÉCOUVRIR ALLISONE
``